Actu formation – Zoom sur 3 infos clés de la rentrée 2022

Le mois de septembre s’est terminé, et avec lui, son lot d’informations et de projections en termes d’actualité sur l’emploi et la formation professionnelle.

Dans le cadre de votre démarche qualité, la veille est indispensable pour analyser les opportunités et les risques et, notamment, mesurer leurs impacts sur votre organisation. C’est d’ailleurs tout l’enjeu des indicateurs 23, 24 et 25 de la certification Qualiopi.

Qu’en est-il en cette rentrée 2022 ? Après avoir fait le tour des nouveautés et perspectives, nous vous proposons de résumer ce que nous en avons retenu en 3 points clés, tout en vous expliquant leur impact sur notre organisation, pour vous donner de l’information ET du sens 🙂

Bonne lecture 👇

Lancement de la plateforme Dataemploi.pole-emploi.fr

Qu’est-ce que c’est ?

Pôle emploi a lancé mi septembre, une nouvelle plateforme numérique qui permet de consulter les chiffres de l’emploi par territoire.

En vous rendant sur https://dataemploi.pole-emploi.fr/, vous pouvez choisir le bassin d’emploi ciblé et obtenir une information ciblée sur :

=> le dynamisme de l’emploi et taux de chômage

=> les caractéristiques de la population et des entreprises présentes

=> les embauches et l’accès à l’emploi

=> les secteurs qui embauchent le plus et les embauches par typologie de contrat

=> le nombre de demandeurs d’emploi, leurs profils VS le nombre d’offres disponibles et leurs typologies

=> l’adéquation des profils et des offres diffusées par les recruteurs

=> les métiers et les compétences les plus recherchés par les candidats et par les recruteurs

=> l’accès à l’emploi et la formation professionnelle

Les informations disponibles sont issues de plusieurs sources, institutionnelles et vérifiables : Pôle Emploi, Insee, Acoss & MSA. Un gain de temps quand vous souhaitez avoir une information de qualité regroupée au même endroit

Pourquoi cela nous intéresse-t-il ?

En termes d’impacts potentiels pour notre organisme de formation, nous y décelons de nombreuses opportunités :

1) une source d’information importante pour nos bénéficiaires qui suivent un bilan de compétences dans le cadre de leurs recherches d’informations sur les métiers et la confrontation à la réalité économique. Nous avons d’ailleurs ajouté ce site à la liste des ressources pédagogiques que nous leurs mettons à disposition. Nous pouvons ainsi démontrer que nous actualisons nos ressources (indicateur 19) grâce à une veille active 

2) dans le cadre de notre analyse de marché, tant pour les réponses aux appels d’offres que nous pouvons réaliser que pour l’identification des besoins spécifiques des territoires, ce site nous permet de confronter nos idées aux enjeux réels des territoires et des bénéficiaires. De ce fait, il s’inscrit comme un outil utile pour expliquer la création ou la modification d’une offre existante, permettant d’être plus en phase avec l’analyse du besoin des bénéficiaires (indicateur 4).

CPF : point sur le démarchage, fraude et consommation

Qu’avons nous appris ?

Le CPF, en 2022, c’était un peu notre Dallas de la formation.

Début 2022, la Caisse des Dépôts lance une opération importante de régulation des mauvais usages constatés de la plateforme permettant de supprimer un grand nombre d’offres non éligibles (nous en parlions en février dernier, dans notre article « Il faut sauver le soldat CPF » ).

En septembre, nous apprenons qu’une proposition de loi, examinée le 06 octobre prochain, vise à interdire le démarchage commerciale abusif lié au CPF (téléphone, sms et mail, voire réseaux sociaux, notamment par le biais des influenceurs).

Déjà, à partir de janvier 2023, le démarchage automatisé par téléphone portable (06 et 07) sera interdit ; en effet l’autorité de régulation des télécoms (Arcep), compétente pour attribuer les numéros de téléphone aux opérateurs et préciser le cadre de leurs usages, contraindra les plateformes automatiques d’utiliser un numéro commençant par 09 ou des numéros spéciaux.

Il faut dire que la consommation via le CPF est importante et devient un marché attractif : depuis 2019, c’est plus de 4 millions de dossiers générés sur la plateforme, avec un montant moyen de 1329€. Les fraudeurs ont vu une aubaine qu’ils ont saisis rapidement, mais plus sans conséquences.

En effet, le 20 septembre dernier, la première condamnation d’un organisme de formation a été prononcée – l’organisme et son dirigeant ont été condamné pour fraude au CPF suite à l’organisation de formations fantômes entre 2020 et 2021, à verser plus de 3 millions à la caisse des dépôts, le dirigeant écope sur le plan pénal, de 3 ans d’emprisonnement avec sursis.  

Est-ce de bon augure pour 2023 ? C’est une bonne question ; malgré le succès de la plateforme, c’est le financement même du CPF qui est interrogé. En effet, fin juin dernier, le Rapport d’information de Mmes Frédérique PUISSAT, Corinne FÉRET et M. Martin LÉVRIER, fait au nom de la commission des affaires sociales, pointent les difficultés de France compétences face à la croissance des demandes, notamment via le CPF et l’apprentissage. L’établissement public chargé du financement et de la régulation de la formation professionnelle pourrait afficher un déficit de 5,9 milliards d’euros en 2022. 

Pourquoi cela nous intéresse-t-il ?

Concernant notre activité, nous analysons des risques à prendre sérieusement en considération.

=> nos activités de bilan de compétences, à ce jour éligibles au CPF, le resteront elles ? Nous devons être particulièrement vigilant quant à l’évolution de cette situation pour anticiper notre stratégie

=> idem quant à nos perspectives d’évolution posées pour 2023-2024 : développement de la VAE, dépôt d’une certification professionnelle au RSCH. Nous devons prendre le temps de poser les éléments pour réadapter notre stratégie le cas échéant.

Près de 40 000 organismes certifiés Qualiopi®️sur une ou plusieurs catégories d’actions

Qu’avons nous appris ?

En étant attentif aux dernières informations diffusées par Centre Inffo, nous avons été sensible à leur tableau de bord de la formation.

Nous avons notamment mieux entrevus le secteur de la formation actualisé en septembre 2022 :

=> Nombre total d’organismes déclarés : 118 533 dont 89% ont moins de 10 salariés

=> Nombre d’organismes certifiés Qualiopi®️ : 39 344 dont 98% sur les actions de formation, 9% sur le bilan de compétences, 6% sur la VAE et 8% sur l’apprentissage

Pour en savoir plus sur les autres données : https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6973542958671241216/

Pourquoi cela nous intéresse-t-il ?

Ni un risque, ni une opportunité, nous sommes informés pour continuer :

– de vous écrire des articles une fois par mois ^^

– de nous positionner par rapport à l’écosystème – nous faisons parti du club des « 39 344 organismes certifiés »

____________________________________

Et vous quelles sont les informations qui ont marqué votre rentrée 2022 ? N’hésitez pas à nous le dire en commentaires 👇

Vous souhaitez qu’on échange davantage sur vos différents projets ? N’hésitez pas à prendre rendez-vous : https://open-s.fr/contact/planifier-un-rendez-vous/ 

Vous ne connaissez pas toutes nos activités ? Nous sommes cabinet conseil en RH, Qualité et Digital : https://open-s.fr 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *